M4 – Leçon #5 Penser au-delà des frontières : la Réserve de Biosphère Intercontinentale de la Méditerranée

Transcription de la vidéo

Mchich Derrak and Águeda Villa Díaz, RBIM

Mchich Derrak est un ingénieur forestier marocain, qui travaille depuis 2003 à la Direction Régionale des Eaux et Forêts et de la Lutte Contre la Désertification du Rif (Agence du Ministère de l’Agriculture, de la Pêche Maritime, du Développement Rural et des Eaux et Forets du Royame du Maroc) à Tétouan. En 2011, il a obtenu son diplôme de Master en Science en Aménagement Intégré pour le Développement Rurale et la Gestion de l’Environnement de l’Institut Agronomique Méditerranéen de Saragosse en Espagne. En 2017, il a obtenu son titre de Docteur en Ecologie conjointement de l’Université de Tétouan et de l’Université d’Alicante en Espagne. Il a participé à plusieurs projets sur la gestion des ressources naturelles en général, et sur la restauration participative des forêts en particulier.

Águeda Villa Díaz est titulaire d’une licence en géographie et en histoire (Université de Séville) et d’un doctorat en histoire et en études humanistes : Europe, Amérique, arts et langues (Université Pablo de Olavide). Elle développe son activité professionnelle dans des projets et des études techniques d’aménagement, de patrimoine naturel et culturel, de développement durable et de paysage. Depuis 2000, elle travaille comme conseiller technique externe pour le Comité des réserves de biosphère d’Andalousie. En tant qu’enseignante, elle est professeur associé à l’Université Pablo de Olavide et participe à des masters et des cours sur le patrimoine, l’aménagement du territoire, la durabilité et le paysage.

Description

Cette capsule présente le cas de la Réserve de Biosphère Intercontinentale de la Méditerranée (RBIM), un territoire qui dépasse les frontières nationales puisqu’il est « partagé » entre le sud de l’Espagne et le nord du Maroc. Deux gestionnaires de la Réserve de Biosphère, originaires des deux différentes rives de la Méditerranée occidentale, nous diront en quoi la RBIM est un cas vertueux de collaboration internationale dans le cadre du programme MaB.

Activités

Lecture et analyse de la dernière partie (pages 38-80) du rapport d’activités RBIM 2006-2011  [PDF version espagnole] [PDF version française].

Retour au Module 4