À propos de nous

Description du projet

DÉVELOPPEMENT DES COMPÉTENCES POUR L’ÉDUCATION ET LA RECHERCHE APPLIQUÉE DANS LES RÉSERVES DE BIOSPHÈRE MÉDITERRANÉENNES DE L’UNESCO

Résumé

Le projet EduBioMed a pour objectif de renforcer, de promouvoir et d’améliorer l’activité académique de quatre Établissements d’enseignement supérieur du Maroc et du Liban dans le contexte des Réserves de Biosphère méditerranéennes.

« RB » est le label de l’UNESCO pour les territoires se référant aux objectifs de développement durable. La désignation relève du programme sur l’Homme et la biosphère (MAB) qui a pour objectif d’explorer des solutions vers l’amélioration ou les relations entre l’homme et leur environnement sur la base scientifique de plusieurs disciplines. Les RB sont censées être des «sites de soutien à la science pour la durabilité » : des endroits où tester et appliquer des solutions pour faire face aux crises socio-écologiques de notre époque. 

Au sein du projet EduBioMed, il y a la reconnaissance de trois lacunes:

  • la «sectorialisation» des connaissances au sein des universités. Dans les études socio-environnementales, il est important de dépasser les traditions monodisciplinaires et de faire communiquer des experts de différentes disciplines
  • le manque de transfert de connaissances entre les universités et les territoires. D’un côté, les académies produisent des connaissances utiles sur les questions de durabilité, qui ne sortent généralement pas de l’enceinte de ces campus. D’un autre côté, les sources de connaissances proviennent des réalités territoriales
  • le manque de communication entre les académies et les décideurs politiques. Les universités n’assument pas toujours le rôle de conseillers politiques, bien que leurs connaissances puissent être utiles pour orienter le travail des législateurs.

Après une analyse en profondeur des inerties au carrefour (i) de la fragmentation du savoir entre et au sein des établissements d’enseignement supérieur, (ii) des besoins et des requêtes des citoyens et du personnel des RB et (iii) des cadres stratégiques, le Consortium se rassemblera pour établir un calendrier de travail à travers des ateliers thématiques.

L’idée est de construire une infrastructure prévue pour les flux de connaissances, qui sera composée de systèmes informatiques pour la gestion et le partage des données ; d’outils de « Science citoyenne » pour impliquer la société civile comme co-producteur du savoir ; d’une formation des enseignants et des chercheurs ; d’une mobilité internationale et de schémas de stage pour les enseignants et les apprenants leur permettant d’effectuer des recherches d’étude de cas dans des RB ; des ressources scientifiques et éducatives, y compris un cours MOOC ; d’une amélioration des programmes ; et de recommandations.

L’initiative alignera l’activité académique aux besoins territoriaux ; innovera les capacités de recherche des universités ; favorisera l’internationalisation et l’ouverture ; enrichira l’expertise du personnel ; permettra un apprentissage mutuel entre les acteurs; mettra en valeur le caractère interdisciplinaire.

Coordonnées du projet :

  • Début : 15-11-2018 – Fin : 14-11-2021
  • Référence du projet : 598924-EPP-1-2018-1-ES-EPPKA2-CBHE-JP
  • Subvention UE : 929230 EUR
  • Programme EUR : Erasmus+
  • Action principale : Coopération pour l’innovation et l’échange de bonnes pratiques
  • Type d’action : Renforcement des compétences dans l’Enseignement supérieur